Actualités

Défilé de mode chez Prima Linea

Martine, gérante de la boutique de prêt à porter féminin "Prima Linea" à Villerupt s’est montrée sensible aux actions de notre association. Depuis (...)...

Le 23/04/2017


Restitution chantier-jeunes

Vous avez découvert le chantier-jeunes encadré par l’association Jam Boolo en juillet dernier à travers un récit écrit et les portraits des jeunes (...)...

Le 13/12/2016



Programme envisageable pour les voyageurs

Le Sénégal est plein de nombreux lieux incontournables à visiter, voici quelques exemples de sites que vous pourriez parcourir en participant au projet du Tourisme Solidaire.

Parc animalier de Bandia

La réserve naturelle de 3500 hectares est située sur la côte du Sénégal et sillonnée par 50km de postes. De nombreuses espèces sont visibles à bord d’un 4X4 accueillant des groupes d’une dizaine de personnes et avec les explications d’un guide : buffles, phacochères, autruches, girafes, antilopes, zèbres, singes, tortues… Une grande partie de ces espèces ont été importées ayant disparu du Sénégal depuis plusieurs années.

Gorée

Gorée, un charme envoûtant : à quatre kilomètres au large de Dakar et à vingt minutes de chaloupe, l’île fait partie des sites classés par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité. Au passé à la fois tragique et fastueux, l’île aux couleurs fanées, aux vieux ocres, aux balcons de bois peints, aux petites rues de sable qui mènent toutes à la mer dégage un charme envoûtant. Flâneries dans les ruelles tapissées de sable ou pavées de blocs irréguliers sous les baobabs, les arbres à palabre et les bougainvillées.

JPEG - 1.8 Mo

Lac Rose (ou Lac Retba)

JPEG - 3.3 Mo

Il est situé à 37 km de route goudronnée et de piste de Dakar. A quelques centaines de mètres de la mer, il comporte la particularité d’être ... rose. Cette couleur est due à la présence de micro-organismes dans l’eau. Il se trouve à quelques centaines de mètres de l’océan au milieu d’un paysage de dunes et de brousse. Sa particularité est tout à fait exceptionnelle, il est rose quand le soleil est d’aplomb, et au crépuscule, le rose s’assombrit jusqu’à prendre des teintes nuancées de mauve ou de violet. Une petite balade vous permettra d’assister à l’extraction du sel par les femmes Peules des villages environnants. Cette exploitation, au moyen de pics, est une manne qui fait vivre un grand nombre de familles.

Iles du delta du Saloum

JPEG - 3.4 Mo

Départ pour une croisière en pirogue : navigation sur les bras de mer et les fleuves communément appelés « Bolongs », suivant la volonté des vents et de la configuration du parcours, observation de la faune vivant au milieu des racines entrelacées des mangroves : cigognes, cormorans, aigrettes blanches… De petites îles désertes sont l’occasion pour profiter d’un agréable pique-nique en pleine nature.

Joal-Fadiouth

JPEG - 3.3 Mo

C’est la réunion de la ville de Joal, ville de pêcheurs et ville natale de Léopold Sédar Senghor premier président du Sénégal, et des trois îles qui composent Fadiouth. Le village de Fadiouth (l’île principale) est relié à par deux ponts de bois piéton de 800 mètres de long. Seuls les secours (ambulance ou pompier) sont autorisés à traverser le pont en véhicule. La naissance de l’île aurait pour origine les déchets de coquillages accumulés par les villageois. Le sol d’un blanc éclatant craque à chaque pas. La population est à 90% catholique et 10% musulmane. La deuxième île reliée à Fadiouth par l’un des ponts est consacrée au cimetière, une colline également faite de coquillages. L’endroit pittoresque inspire une grande tranquillité. La troisième île nommée Tindine est devenue un refuge pour les animaux puisque considérée comme sacrée elle a été abandonnée.

Parc de Djoudj

Le parc de Djoudj est un sanctuaire naturel à intérêt mondial, classé par l’UNESCO en 1981, c’est un des grands sites d’hivernage africain des oiseaux migrateurs avec près de 370 espèces observées sur 16 000 ha. On y retrouve plusieurs espèces d’oiseaux comme le héron pourpre, l’aigrette, le jacana, la spatule, le cormoran, le marabout… Entre novembre et mai, des oiseaux migrateurs fuyant le froid européen, des échassiers et plusieurs espèces de canards viennent y nicher. Embarquement dans une pirogue pour longer le bras du fleuve jusqu’au reposoir des oiseaux ou des milliers d’espèces migratrices se regroupent pour leur reproduction pour leur reproduction.

Saint Louis

JPEG - 3.4 Mo

Une ville au carrefour des découvertes, Saint-Louis ville d’art et d’histoire, occupe aujourd’hui une place prépondérante dans l’environnement touristique sénégalais.
Depuis plusieurs décennies, la vie semble figée à Saint-Louis qui vit sur son ancienne splendeur. Le promeneur y appréciera les beaux immeubles de la période coloniale. Découverte possible de la ville à travers une ballade en calèche et les notes d’humour d’un guide local.